La confiance en soi

Sans titre 1

Ça prend du temps. Trop de temps parfois, mais il faut apprendre à se rendre compte que tout ce que les magazines nous montrent n’est pas forcément la réalité. Ce n’est pas la réalité. Les moules que la société nous affabulent tuent plus qu’on ne pourrait le penser. Longtemps je me suis focalisée sur ces images de filles parfaites. Pour quoi faire au final ? Me rendre encore plus mal que ce je ne l’étais déjà ? C’est tout ce que ça a réussi à faire.

Moral à zéro, course à la normalité. Mais où est réellement la normalité dans ces images toutes retouchées ? Les mots blessent, mais les images qui sont façonnées encore plus. Pourquoi vouloir que toutes les femmes fassent un 34 alors même que la taille n’est qu’un chiffre pour nous faire rentrer dans un bout de tissus ?

téléchargement

S’effacer pour mieux ressembler à des images de femmes qui semblent heureuses ? Mais quel en est le but au final ?

téléchargement

Pourquoi est-ce que l’on devrait se cantonner à vouloir être une autre personne quand on a tout à portée de mains ? Pourquoi est-ce que l’on refuse de voir ce que l’on a déjà acquis depuis longtemps ? Pourquoi est-ce que l’on devrait s’interdire de se mettre un maillot deux pièces, sous prétexte que l’on ne ressemble pas aux Anges de Victoria Secret ? Pourquoi est-ce que l’on ne mangerait pas cette pizza qui nous fait de l’œil, sous prétexte que l’on a pris 100 grammes à la dernière pesée ? Pourquoi s’interdire de vivre pour des images façonnées ?

Parce que toutes ces images nous hantent. Ce n’est pas parce que l’on a de la cellulite que l’on a moins de crédibilité d’une femme qui n’en a pas. La vie est déjà bien compliquée pour que l’on se la rende encore plus imbuvable avec des préjugés qui martèlent notre esprit, nous détruisent,  nous pourrissent.

téléchargement

Alors évidemment, je ne serais jamais un Ange de Victoria Secret. Je n’aurais pas non plus les jambes de Blake Lively, ou encore le ventre plat de Jennifer Aniston, mais j’aurais le mérite d’être mieux que celle que j’étais hier.

Je ne dis pas avoir confiance en moi. Je dis juste qu’aujourd’hui j’ai envie d’ouvrir les yeux sur la vérité que l’on croit tous absolue (moi la première). Rien n’est figé et cette course à la normalité me pèse de plus en plus. Chaque jour un peu plus je me rends compte qu’il est absurde de vouloir ressembler à telle ou telle personne, parce que l’on est tous UNIQUE et qu’il faut apprendre que personne n’est parfait. Les défauts font partie intégrantes de ce que nous sommes. Il suffit juste de sublimer ce qui est pour beau nous permettre d’oublier ce que l’on n’aime pas.

Alors non, cet été je n’aurais pas le corps d’une bombasse brésilienne. Non, je n’aurais pas le corps svelte d’une de mes amies. Je n’aurais pas non plus le ventre plat de certaines. J’aurais de la cellulite, un corps encore flasque, des vergetures. Mais je vais oser me mettre en maillot de bains 2 pièces. Je vais sauter le pas de mettre ce short que j’avais enfermé dans un tiroir. Je vais apprécier de me mettre cette robe, et plus encore je vais me sentir bien dedans. Il y aura toujours mieux que moi, je ne provoquerais pas les regards de tout le monde, mais j’aurais aimé prendre soin de moi, j’aurais pris plaisir à devenir une meilleure version de moi-même. Et tant pis si je ne suis pas comme toutes ces images, tant pis si mon bourrelet se voit, ou encore si mes cuisses se touchent quand je m’assois, je n’en serais pas moins légitime de me montrer que si j’avais réussi à devenir une vraie fitness girl.

Mettre par écrit ce genre de choses n’est pas facile. S’accepter est un long chemin, semé d’embûches. Aujourd’hui je pense blanc, mais demain je suis sujette à dire noir. C’est ainsi qu’est faite la vie. Chaque jour un peu plus je me battrais contre les idéaux d’une société trop marquée par les apparences, parce que trop longtemps pantin j’ai été. La vie est bien trop courte pour la rendre compliquée. Il faut tout simplement croire en soi et tout le reste suivra. Refuse les diktats qui nous sont depuis trop longtemps imposés et avance, accepte toi !

Sans titre 2

Publicités

4 commentaires sur “La confiance en soi

Ajouter un commentaire

    1. Merci à toi d’avoir lu l’article. C’est vraiment pas une chose facile, le dire c’est un compte, le faire s’en est une autre, on verra sur le moment venu 😀

      J'aime

    1. Bonjour,

      Merci pour ce commentaire, je ne manquerais pas de vous prévenir, pensez aussi qu’il y a le système de s’abonner 😀
      Bonne soirée 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :